Fotografa

Lingua originale: fr 
 
Cognome, Nome Würgler, Eugène   
21.03.1880 Lausanne VD - 18.03.1945 Lausanne VD
   
GND 1046083694
   
Luogo d’origine Schmidrued AG
   
Professione Editeur de cartes postales
   
Categoria Fotografo, Fotografo di studio
   
Genere d'immagine Persona, Reportage, Ritratto, Militare
   
Luogo/luoghi di lavoro Lausanne VD circa 1898 - 1942
Champéry VS circa 1926 -
Aarau AG circa 1929 - circa 1930
   
Contesto Employé de Arthur Jaccard et vraisemblablement de Caspar Hirsbrunner.
Successeur d'Henri Fontannaz.
Epoux d'Hélène Würgler, père d'Albert Würgler et de Georges Würgler.
Vraisemblablement identique à E. Wurgler.
Probablement lié à Emilie Würgler.
   
Carriera Eugène Würgler naquit en 1880, la même année son père épousa Nancy Liard en secondes noces. En 1886 alors qu’Eugène est âgé d’à peine 6 ans son père perdit son travail pour cause de comportement incompatible avec son travail de policier. Le père mourut tragiquement la même année après avoir ouvert un restaurant à Nyon, laissant ainsi sa famille dans le besoin.
C’est à 18 ans déjà qu’Eugène fut engagé par le photographe Arthur Jaccard. Il travailla chez lui durant deux ans de 1898 à 1900 puis durant un été à Lucerne, vraisemblablement chez Hirsbrunner. Il s'installa à son compte en reprenant l'atelier du photographe Henri Fontannaz en octobre 1903 (Mont-Blanc 10 à la Pontaise). Le couple eut quatre enfants. Eugène travailla à l’atelier avec son épouse Hélène qu’il forma au métier de photographe. Pendant la première guerre mondiale, le bureau de presse de la première division le chargea de photographier les activités des troupes. Il effectua de nombreux reportages pendant que sa femme s’occupait de l’atelier. Dès 1914, il vola avec l’aviateur Marcel Lugrin et devint ainsi l’un des premiers photographes à opérer depuis en avion (auparavant les photographes avaient recours à des montgolfières).
En 1926, Eugène et Hélène divorcèrent et elle reprit l'atelier avec l’aide de leur fils Albert. Après la séparation, Eugène mena une vie instable et eut des ateliers à diverses adresses entre Champéry, Lausanne et Aarau (1929-1930). A Lausanne, il travailla à Malley, à l’avenue de France, à Beaulieu, au Petit château près de la Barre (1930-1936), à l'Escalier du Signal et Sauvabelin (1938-1942).
La situation financière et matérielle d’Eugène Würgler était très précaire. Durant quelques années, il réussit péniblement à vivre de sa profession à l'aide de brefs mandats entre autres chez son fils. A partir des années 30, il fut touché par le chômage. Plus tard, il ne parvint plus à être engagé comme photographe mais seulement comme aide ou manœuvre. Lorsqu’il tomba malade, il n’eut pas accès aux soins car sa situation financière ne le lui permit pas. Il ne sera hospitalisé qu’au dernier moment et mourut alors rapidement en 1945.
   
Descrizione dell‘opera Eugène Würgler était un photographe spécialisé dans le portrait d’atelier. A la Pontaise, il immortalisa notamment de nombreux militaires et les habitants du quartier. Parallèlement il effectua de nombreux mandats pour l’armée et vendit aussi ses photographies aux soldats. Il parcourut aussi la région à moto photographiant ainsi les événements marquants. Ces clichés seront publiés par la revue illustrée «Patrie Suisse».
Durant ses dernières années, il essaya de continuer à gagner sa vie en tant que portraitiste, tâche difficile car il ne possédait plus de magasin-atelier.
   
Fondi (nome, periodo) Aktivdienst Erster Weltkrieg (CH-BAR#E27*, Landesverteidigung) ,   Institution: Schweizerisches Bundesarchiv
Abbaye de Saint-Maurice, Fonds photographique ,   Institution: Abbaye de Saint-Maurice, Monastère
Cathédrale de Lausanne ,   Institution: Archives cantonales vaudoises
Historische Fotografie ,   Institution: Schweizerisches Nationalmuseum
Schweizer Photographenverein Porträts ,   Institution: Büro für Fotografiegeschichte Bern
   
Letteratura secondaria Bertola, Carinne; Zuchuat, Didier: L'Age d'Or de la Navigation à Vapeur sur le Léman 1841–1941, Nyon, Glénat 2013.
Breguet, Elisabeth: 100 ans de photographie chez les Vaudois. 1839-1939, Lausanne, Payot 1981.
Girardin, Daniel: Würgler (Wurgler), Eugène, in: Historisches Lexikon der Schweiz HLS - Dictionnaire historique de la Suisse DHS - Dizionario storico della Svizzera DSS, 2013, Stand November 2016, www.hls-dhs-dss.ch/textes/f/F27239.php .
Le Dinh, Diana; Leresche, Anne: Musée historique de Lausanne, département des collections photographiques. Catalogue, Lausanne 2007.
M., C.: Le studio Würgler, in: BCU Lausanne - La mémoire des images [online], 2015, consulté juin 2020, db-prod-bcul.unil.ch/expositions/MEMOIREDESIMAGES/archives-de-photographes/studio-wurgler/index.html .
Musée historique de Lausanne: Lausanne. Regards sur la ville, 1900-1939, Lausanne 2001.
Sütterlin, Georg: Würgler, Eugène, in: Fotostiftung Schweiz, Index der FotografInnen, Stand November 2016, www.fotostiftung.ch/de/archive-spezialsammlungen/index-der-fotografinnen .
   
Esposizioni collettive 1986, Lausanne, Musée de l'Elysée, Les années difficiles. 1919-1939.
2017, Lausanne, Musée de l'Elysée, Sans limite. Photographies de montagne.
   
Autore/autrice Jocelyne Prélaz
   
Data di modifica 01.07.2020